Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 17:00
Repost 0
Published by un pèlerin - dans Jérusalem
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 08:00

 

Jérusalem est-elle belle ? oh oui, mais sa beauté ne se montre pas à tout le monde et ne se montre pas gratuitement. Jérusalem est une femme orientale. Qui veut la voir doit d'abord errer dans l'obscurité, se perdre dans des tunnels sombres, dans des couloirs et sous des voûtes, attendre le soir.

Je restai là-haut jusqu'à ce que la nuit vienne, puis je redescendis dans la pénombre éternelle des cavernes, des tunnels, des couvents, de jour dans une ombre perpétuelle, à présent faiblement éclairés, et je me demandai s'il existait quelqu'un, dans tout Jérusalem, dont on pouvait dire qu'il connaissait sa ville. J'en doutais.

 

Wolfgang Büscher, Un printemps à Jérusalem, éditeur : La Librairie Vuibert, Paris, 2016

traduction de Cécile Wajsbrot

 

 

Jérusalem est-elle belle ?
Repost 0
Published by un pèlerin - dans Jérusalem
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 20:30

live in the New Congress and Cultural Hall of Heraklion on January 9th 2016

Corral de Comedias, Alcalá de Henares 12-4-2014

Repost 0
Published by un pèlerin - dans musiques de Grèce
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 07:10

 

Jésus étant venu aux environs de Césarée de Philippe, interrogea ses disciples, et leur dit :

Que disent les hommes touchant le Fils de l’Homme ? Qui disent-ils que je suis ?

 

Ils lui répondirent : Les uns disent que vous êtes Jean-Baptiste, les autres Élie, les autres Jérémie, ou quelqu’un des prophètes.

Jésus leur dit : Et vous autres, qui dites-vous que je suis ?

Simon-Pierre prenant la parole, lui dit : Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant.

 

Jésus lui répondit :

Vous êtes bienheureux, Simon, fils de Jean ; parce que ce n’est point la chair, ni le sang, qui vous ont révélé ceci, mais mon Père qui est dans les cieux.

Et moi aussi, je vous dis que vous êtes Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église ;

et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle.

Et je vous donnerai les clefs du royaume des cieux : et tout ce que vous lierez sur la terre, sera aussi lié dans les cieux ;

et tout ce que vous délierez sur la terre, sera aussi délié dans les cieux.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT MATTHIEU

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Chaire de Saint Pierre
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 12:30
Repost 0
Published by un pèlerin - dans Jérusalem
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 05:00

 

Jésus voyant tout ce peuple, monta sur une montagne,

où s’étant assis, ses disciples s’approchèrent de lui,

et ouvrant sa bouche, il les enseignait, en disant :

Bienheureux les pauvres d’esprit ; parce que le royaume des cieux est à eux.

 

 

Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.

 

Et moi je vous dis, de ne point résister au mal que l’on veut vous faire :

mais si quelqu’un vous a frappe sur la joue droite,

présentez-lui encore l’autre.

Si quelqu’un veut plaider contre vous pour vous prendre votre tunique,

abandonnez-lui encore votre manteau.

Et si quelqu’un veut vous contraindre de faire mille pas avec lui,

faites-en encore deux mille.

 

Donnez à celui qui vous demande, et ne rejetez point celui qui veut emprunter de vous.

 

 

Vous avez appris qu’il a été dit : Vous aimerez votre prochain, et vous haïrez votre ennemi.

 

Et moi je vous dis :

Aimez vos ennemis,

faites du bien à ceux qui vous haïssent,

et priez pour ceux qui vous persécutent et qui vous calomnient ;

afin que vous soyez les enfants de votre Père qui est dans les cieux,

qui fait lever son soleil sur les bons et sur les méchants,

et fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

 

Car si vous n’aimez que ceux qui vous aiment, quelle récompense en aurez-vous ?

Les publicains ne le font-ils pas aussi ?

Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous en cela de plus que les autres ?

Les païens ne le font-ils pas aussi ?

 

 

Soyez donc, vous autres, parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

 

 

 

ÉVANGILE DE SAINT MATTHIEU

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Si vous n’aimez que ceux qui vous aiment, quelle récompense en aurez-vous ?
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 07:55

 

J'étais de nouveau réveillé avant le jour. L'appel à la prière me saisit par surprise. Rien ne bougeait, pas un son, pas une lumière. Blottie dans la froidure de la nuit, Jérusalem écoutait l'annonce venue du désert. L'appel ne semblait pas venir de la ville, c'était comme s'il l'encerclait pour déferler en vagues, des vagues de sable dur. Aussi durement qu'il avait éclaté, l'appel à la prière cessa. Et de nouveau le calme de la nuit, puis les cloches des églises. Doucement, s'assemblant d'abord, le son familier, le balancement, et puis il devenait plus plein, plus dense. Les trois derniers coups maintenant, tous pareils, un amen de métal. Et le jour parut.

 

Wolfgang Büscher, Un printemps à Jérusalem, éditeur : La Librairie Vuibert, Paris, 2016

traduction de Cécile Wajsbrot

 

Un printemps à Jérusalem
Repost 0
Published by un pèlerin - dans Jérusalem
commenter cet article