Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 16:20

Parfois, aimer le foot est une sacrée paire de manches. A tel point qu’il arrive qu’on n’aime plus le foot.

Je ne supportais plus ces joueurs outrageusement riches et bêtes. Les propriétaires d’équipe qui finissent tous par s’avérer magouilleurs russes, princes arabes ou évadés fiscaux asiatiques. Les entraîneurs, escrocs sans grâce qui croient à leur escroquerie - qu’ils ont la moindre influence sur ce qui se passe sur le terrain.

Les sorciers, les alchimistes du prolétariat de mes jeunes années avaient disparu et un type comme Ronaldo était le héros d’une moitié de la planète. Moins un être humain qu’un ego en short. Le foot a le cœur sec et l’esprit dans le portefeuille. C’est une histoire d’hommes mauvais. La corruption de la Fifa, l’horreur de l’UEFA. Apocalypse Now sur gazon. Une industrie de la tonte du supporteur poussée à son plus féroce appétit. Je me suis senti souillé, je me suis senti trahi. Toute une vie de dévotion gaspillée sur un objet profane.

 

Et puis, cette année, il est arrivé deux trucs remarquables : Leicester City, l’équipe la plus constamment démodée, a remporté le championnat anglais (sans doute le plus rude au monde). Et l’Irlande du Nord (pays de ma naissance) s’est qualifiée pour l’Euro. Le foot, ce rêve brisé, sali, couvert de boue par un million de commerciaux, brille à nouveau d’une petite lueur d’âme. La victoire de Leicester fut un triomphe inattendu, digne des plus beaux jours du foot. Quand la domination des clubs friqués était moins totalitaire et que les malhabiles, les malchanceux et les misérables pouvaient tutoyer la gloire, même brièvement, pour rallumer le ciel comme de glorieusement vulgaires comètes. Et la merveilleuse, l’inutile, la si peu aimable Irlande du Nord va rencontrer sur le tournoi quelques-uns des meilleurs au monde. L’Irlande du Nord, une équipe dont le meilleur joueur des vingt dernières années a dû arrêter parce que la moitié des supporteurs détestait qu’il soit catholique. L’Irlande du Nord, qui détient le record mondial du nombre de matchs joués sans marquer un but. L’Irlande du Nord, qui ne gagnera peut-être pas l’Euro mais qui est un sérieux prétendant à la palme d’or du joueur le plus moche.

Les vrais supporteurs sont ceux de Plymouth Argyle. Plymouth Argyle est une équipe anglaise dont vous n’avez jamais entendu parler (pas non plus la peine d’essayer de prononcer son nom). C’est un club qui a vigoureusement échoué tout au long de son histoire en deuxième et en troisième divisions. Ils n’ont rien gagné d’important. Cent treize années de contre-performances et de revers prévisibles. Et pourtant. La fréquentation hebdomadaire moyenne flirte avec les 10 000 fans. Tous les quinze jours, près de 10 000 personnes paient leur place pour se faire décevoir, sous la pluie. Ça, c’est un supporteur.

Et j’avance que l’Irlande du Nord offre le même genre de deal. Bonjour tristesse et mélancolie véritables. Nous sommes incroyablement mauvais en foot. Pas facile pour nous. Avec notre population de 1,8 million d’habitants qui se nourrissent de pluie et de pommes de terre. Nous sommes, pour la plupart, gros. Et quand nous ne sommes pas gros, nous sommes petits.

L’équipe actuelle ? Notre habituelle collection de tocards et de pouilleux - même s’ils sont sortis vainqueurs de leur groupe (la Grèce a fait bon dernier, quand on pense que ces cons ont inventé la démocratie !). C’est comme faire l’appel dans les plus basses divisions anglaises et écossaises. Conor McLaughlin joue pour Fleetwood Town (même moi je n’ai jamais entendu parler de Fleetwood Town). Kyle Lafferty est notre Zlatan, avec 9 buts pendant les qualifs - à sa plus grande surprise autant qu’à la nôtre. C’est l’homme le plus grand d’Irlande du Nord, il a des dents en bois et vient au match avec son cochon.

 

Alors, si vous détestez le foot et que vous n’en avez rien à foutre de l’Euro, je comprends.

 

J’ai la solution. Choisissez une équipe de merde et soutenez-la. Défoncez-vous pour la Roumanie ou le Pays de Galles. Donnez tout ce que vous avez à la Suisse ou l’Albanie (toutes deux en lice pour le prix de la pire coupe de cheveux). Savourez l’échec et la probable déception. Accueillez l’absence totale de glamour, de sport, de technique. Prenez la dépressive départementale qui mène à l’obscurité. Encouragez les vrais sans-espoirs. N’oubliez pas, la vie est nulle et à la fin on meurt. Seul. Entraînez-vous pour l’horreur et l’abnégation de votre courte vie avec un zest de détresse footballistique. Dans cette catégorie, l’Irlande du Nord est votre meilleur choix.

 

 

Robert McLiam Wilson, traduit de l’anglais par Myriam Anderson

extraits de l'article : http://www.liberation.fr/sports/2016/06/10/robert-mcliam-wilson-si-vous-n-aimez-pas-l-euro-supportez-l-irlande-du-nord_1458755

 

- ce Dimanche 12 juin à 18h : IRLANDE DU NORD - POLOGNE

Robert McLiam Wilson

Robert McLiam Wilson

Partager cet article

Repost 0
Published by un pèlerin - dans infos & photos
commenter cet article

commentaires