Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

Archives

    

 

SALVE REGINA

1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 23:10

Pedro Paramo


Voilà ce que me disait Damiana Cisneros tandis que nous traversions le village.
– Il fut un temps où, des nuits durant, j’entendais une rumeur de fête. Les bruits me parvenaient  jusqu’à la Demi-Lune. Je me suis approchée pour voir ce tohu-bohu, et voilà ce que j’ai vu : ce que nous voyons en ce moment. Rien. Personne. Des rues, aussi désertes que maintenant.
" Puis, j’ai cessé d’entendre la rumeur ; c’est que la joie fatigue. Aussi ne me suis-je pas étonnée que ce soit fini…
" Oui, reprit Damiana Cisneros, ce village est plein d’échos. Ça ne m’effraie plus. J’entends le hurlement des chiens, et je les laisse hurler. Les jours de vent, on voit tourbillonner des feuilles alors que, tu le vois, il n’y a pas d’arbres ici. Il y en a eu sans doute, sinon, d’où viendraient ces feuilles ?
" Le pire de tout, c’est quand tu entends les gens parler comme si les voix sortaient de quelque fente ; et pourtant elles sont si claires que tu les reconnais. Ni plus, ni moins. Ainsi, en venant, tout à l’heure, je suis tombée sur une veillée funèbre. Je me suis arrêtée pour réciter un Notre Père. Comme je priais, une femme s’est approchée de moi et m’a dit :
" – Damiana ! Prie Dieu pour moi, Damiana !
" Elle a écarté les pans de son châle, et j’ai reconnu la figure de ma sœur Sixtine. Je lui ai demandé :
" – Que fais-tu ici ?
" Alors elle a couru se cacher parmi les autres femmes.
" Ma sœur Sixtine, pour le cas où tu l’ignorerais, elle est morte quand j’avais douze ans. C’était l’aînée. Nous étions seize à la maison : tu peux calculer depuis combien de temps elle est morte. Et pourtant, regarde-la qui erre ici-bas. Ainsi, n’aie pas peur si tu entends des échos plus récents, Juan Preciado.
– Vous aussi, ma mère vous a prévenue que je viendrais ? demandai-je.
– Non, et à propos, que devient ta mère ?
– Elle est morte, dis-je.
– Déjà morte ? Et de quoi ?
– Je ne sais pas. Peut-être de tristesse.

















Juan Rulfo

Partager cet article
Repost0

commentaires

Nathalie-Marie 02/05/2009 23:37

Je découvre tant d'auteurs et de nouveautés grâce à toi !  

assumhenri@yahoo.fr 03/05/2009 00:38


J'avais lu le Llano en flammes, à l'époque on ne trouvait pas son chef-d'œuvre dont je viens d'achever la lecture grâce au salon du livre consacré au Mexique,
c'était avant l'hypothétique grippe "mexicaine", la grippe 'A', l'année prochaine la grippe  'B' peut-être... en attendant que l'année liturgique corresponde à la grippe en vigueur, tous les
espoirs sont permis !... son style m'avait époustouflé et je n'en avais eu qu'un aperçu, et là il m'a fasciné, et en le lisant j'ai pensé qu'on avait dû le lire tout de travers, en France c'est
normal, en Amérique du Sud c'est plus vicieux, il a été récupéré par de pâles imitateurs qui l'ont encensé pour mieux l'enterrer, on a parlé de 'religiosité', on n'a pas compris ou fait semblant de
ne pas comprendre, mais tout comme pour la religion ,la dévotion populaire ne s'y est pas trompée, les 'théologiens', les critiques littéraires, n'ont pu que suivre pour tenter
d'expliquer... l'inexplicable !