Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

Archives

    

 

SALVE REGINA

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 16:00
    
              
Não sei, não sabe ninguém
Porque canto o fado,
Neste tom magoado,
De dor e de pranto.
 
E neste tormento, todo sofrimento
Que sinto na alma,
Cá dentro se acalma,
Nos versos que canto.
 
Foi Deus, que deu luz aos olhos
Perfumou a rosa,
Deu oiro ao Sol
E prata ao Luar.
 
Foi Deus, que me pôs no peito
Um rosário de penas
Que vou desfiando
E choro a cantar.
 
Pôs as estrelas no céu,
Fez o espaço sem fim,
Deu o luto às andorinhas
E deu-me esta voz a mim.
 
Se canto, não sei o que canto
Misto de ventura, saudade,
Ternura ou talvez amor.
 
Só sei que cantando,
Sinto o mesmo quando,
Se tenho um desgosto
E o pranto no rosto, nos deixa melhor.
 
Foi Deus, que deu voz ao vento,
Luz ao firmamento,
E pôs o azul, nas ondas do mar.
 
Foi Deus, que me pôs no peito,
Um rosário de penas,
Que vou desfiando
E choro a cantar.
 
Fez poeta o rouxinol,
Pôs no campo o alecrim,
Deu as flores à primavera
E deu-me esta voz a mim!
 
Foi Deus - C'est Dieu 
 
Je ne sais, personne ne le sait
Pourquoi je chante le fado,
avec cet air empreint 
De douleur et de pleurs.
     
Et dans la souffrance de ce grand tourment 
Je sens que mon âme au-dedans se calme
Grace aux vers que je chante.
   
C’est Dieu, qui a donné la lumière au regard, 
Le parfum aux roses, 
L’or au soleil et l’argent au clair de lune.
     
C’est Dieu, qui m’a mis au cœur 
Un rosaire de peines
Que peu à peu j’égrène.
     
Et je pleure en chantant.
Et il a mis les étoiles dans le ciel, 
Et il a fait l’espace sans fin, 
Habilla de deuil les hirondelles 
Et m’a donné à moi cette voix.
     
Si je chante, je ne sais pas ce que je chante 
Un mélange de bonheur, de nostalgie, de tendresse 
Et peut-être d’amour.
     
Mais je sais qu’en chantant, 
C’est comme lorsqu’un chagrin 
Nous met sur le visage
les larmes qui nous font sentir mieux.
     
C’est Dieu, qui a donné la voix au vent 
La lumière au firmament, 
Et le bleu aux vagues de la mer.
     
C’est Dieu, qui m’a mis au cœur 
Un chapelet de peines que peu à peu j’égrène 
Et je pleure en chantant
     
Il a fait un poète du rossignol,
A mis dans les champs le romarin,
Il a donné les fleurs au printemps
Et m’a donné à moi cette voix.
 
traduction du Blog sur le Portugal
               
Escrito propositadamente para Amália Rodrigues, Foi Deus rapidamente se tornou indissociável da personalidade musical desta intérprete. Nos seus versos, o compositor exprimiu com felicidade a sua profunda admiração pela Diva do Fado ao atribuir o talento de Amália a uma criação divina, comparável com os milagres da natureza.
 
Amália Rodrigues Alberto Janes
Amália Rodrigues e Alberto Janes
Alberto Janes, Reguengos de Monsaraz, 13 de Março de 1909 - Lisboa, 21 de Outubro de 1971, foi um dos mais populares compositores portugueses das décadas de 1950 e 1960, autor de algumas das mais conhecidas canções de Amália Rodrigues.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires