Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

Archives

    

 

SALVE REGINA

10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 12:30
L’écrivain israélien a séduit le jury le plus exigeant de la saison littéraire avec Rétrospective, roman crépusculaire sur l’Europe de la diaspora juive. Rétrospective se déroule en Espagne. Yehoshua retourne dans le pays qui a expulsé ses ancêtres.
   
Son personnage principal est un réalisateur âgé, Yaïr Mozes, qui se rend à Saint-Jacques-de-Compostelle pour participer à une rétrospective de son œuvre. Ce qu’il ne sait pas, c’est que l’événement a été organisé par Trigano, son ancien scénariste. Les deux hommes, Mozes l’ashkénaze et Trigano le sépharade, jadis très amis, en sont venus à se détester. Ils se traitent à distance de raté, de pauvre type fini, d’artiste paumé.
   
Yehoshua l’Israélien, revenu sur ces terres qui ne sont plus les siennes, montre que l’Espagne n’est pas le shtetl des sépharades. C’est une terre dévolue au christianisme. Il n’a pas situé son retour au pays pré-natal à Saint-Jacques-de-Compostelle pour rien. "Y a-t-il des juifs en Galicie ?", demande Mozes à un curé, qui lui répond : "On ne peut jamais savoir. Il y a des juifs cachés partout."
 
Et en même temps, quelque chose relie Israël à la vieille Espagne catholique. Les séminaristes apprennent l’hébreu. Le cinéma traverse la méditerranée et les Israéliens sont accueillis à bras ouverts. Il y a en Mozes un morceau de Trigano, le sépharade qui aime toujours l’Espagne, quelque chose qui l’émeut dans l’Europe méridionale. Il est fasciné par un tableau accroché au mur de sa chambre d’hôtel, un Caritas Romana montrant un vieillard qui tête le sein d’une jeune femme. Est-ce la vieille Europe allaitée par le nouveau-né israélien ? Ou le vieux judaïsme dans les bras d’une Marie enfin aimante ?
 
Finalement, Avraham B. Yehoshua tente d’imaginer la civilisation méditerranéenne qu’il appelle de ses vœux. Il lui offre le cadre géographique voyageur de ces tableaux, de ces romans et de ces films qui circulent d’un bout à l’autre du bassin fondateur. Mozes doit se réconcilier avec Trigano. Israël doit renouer avec ses racines tant européennes qu’orientales. Maintenant que nous sommes tous vieux et fatigués, il serait temps que nous nous reposions. .
extraits de l'article du Nouvel Observateur : Médicis étranger Yehoshua règle ses comptes - - Bibliobs 
 
Avraham B. Yehoshua 1
Avraham B. Yehoshua
En Israël, Avraham Yehoshua est célèbre pour ses engagements dans le camp de la paix, aux côtés de David Grossman et d’Amos Oz. Né à Jérusalem en 1936 dans une famille d’intellectuels séfarades, il s’oppose farouchement aux partisans de la violence et il ne cesse de dénoncer toutes les formes de fanatisme, en particulier "celui qu’on trouve aujourd’hui aussi bien chez les religieux nationalistes ultra-sionistes qui peuplent les colonies que parmi les ultraorthodoxes antisionistes", dit-il. Mais lorsqu’il s’installe à sa table d’écrivain, il change totalement de préoccupations, tourne le dos au combat politique et cultive les fleurs d’un jardin secret qui est l’un des plus attachants de la littérature israélienne. Le Temps.ch
 
C’est dans une Jérusalem encore presque céleste qu’est né Yehoshua, en 1936, au sein d’une famille séfarade. Comme Rivline, le héros de La Mariée libérée, son père appartenait au petit cercle des orientalistes de la ville, des humanistes venus des quatre coins de l’Europe. Ce qu’ils voulaient, c’était connaître en profondeur leurs voisins arabes, les comprendre à travers leur patrimoine culturel afin de vivre en harmonie avec eux. “Mon père a consacré une douzaine d’ouvrages à Jérusalem. Bien que je n’y réside plus, elle est toujours présente dans mes romans et c’est sans doute dans cette ville que je puise l’énergie de mon écriture”, raconte Yehoshua, qui vit aujourd’hui à Haïfa entre mer et montagne. Avraham B. Yehoshua Prix Médicis étranger 2012 Europe Israel
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

van den Broëcke 12/11/2012 14:18


Avec Brel aussi on comprend bien : http://youtu.be/AE2CblIN8Ok

bcbg 11/11/2012 21:53


Avec vous on comprend tout de façon si amusante au moins !! vous résumez si bien !!!

van den Broëcke 11/11/2012 16:35


La Belgique c'est aussi compliquée qu'Israël maintenant avec les Flamands et les Wallons, sauf que les Israéliens et les Palestiniens s'entendent mieux ! si, si, je vous assure !


 



un parisien 11/11/2012 14:22


Je suis en train de lire Le responsables des ressources humaines trouvé hier chez Gibert, en fait j'ai choisi le plus petit pour commencer, il y a plusieurs livres de Yehoshua en poche
dont un énorme ! on n'est pas déçu, ça se lit comme un roman policier suivant l'expression consacrée, mais c'est bien plus évidemment et avec un humour plein de finese et de tendresse
pourrait-on dire !