Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 04:00

Vingt septembre ! Date qui marque l'un des plus sombres jalons de l'histoire. A l'apogée de sa puissance, aux grands jours de Pépin et de Charlemagne, la fille aînée de l'Eglise avait couronné sa mère ; reine de fait comme de droit parmi les rois de la terre, l'Eglise, dans son chef, régna jusqu'à l'heure où, après mille ans, Satan mit à profit la ruine de la France tombée, pour dépouiller Pierre du patrimoine qui assurait son indépendance. L'Exaltation de la sainte Croix projette bien toujours sur nous ses rayons.

 

 Comme hier, un groupe de martyrs, une famille entière, le père, la mère, les fils, forment à l'étendard du salut un rempart glorieux. Rien de mieux attesté que l'antiquité de leur culte, en Orient comme en Occident. Moins assurés sont les détails de leur vie. Placide le tribun, dont Josèphe énumère les exploits dans sa Guerre des Juifs, aurait-il quelque rapport avec Eustache célébré en ce jour ? La généalogie de notre Saint le rattacherait-elle à la famille Octavia , d'où sortit Auguste ? Et faut-il voir son direct héritier dans le noble Tertullus confiant à saint Benoît son fils Placide, l'enfant bien-aimé du patriarche, le protomartyr de l'Ordre bénédictin ? Subiaco posséda longtemps la montagne où d'antiques traditions placent le lieu de l'apparition du cerf mystérieux ; Tertullus l'aurait léguée comme héritage patrimonial au monastère auquel il donnait son fils. Mais le temps nous permet à peine de rappeler du moins que ces questions furent posées.

 

Il est peu de Légendes aussi touchantes que celle de nos Martyrs : 

Eustache, appelé aussi Placide, illustre entre les Romains par la naissance, les richesses et la gloire des armes, mérita sous l'empereur Trajan le titre de maître de la milice. Or, un jour que, chassant, il poursuivait un cerf de grandeur extraordinaire, l'animal s'arrêta soudain, et il vit entre ses cornes se dresser brillante l'image du Seigneur crucifié ; il entendit le Christ l'inviter à courir la proie de l'immortelle vie. Théopista, son épouse, et ses deux fils en bas âge, Agapit et Théopiste, entrèrent avec lui dans la milice chrétienne.

 

Bientôt, de retour au lieu où la vision lui était apparue, selon l'ordre qu'il en avait  reçu du Seigneur,  il l'entendit lui annoncer combien il aurait à souffrir désormais pour sa gloire. D'incroyables calamités fondirent, en effet, sur lui, et firent briller son admirable patience. Réduit bientôt à l'indigence la plus extrême, il est contraint de se retirer secrètement. Mais en route, son épouse d'abord, ensuite ses fils, lui sont enlevés dans les plus lamentables circonstances. Longtemps, sous le poids de ses malheurs, il demeura caché dans une contrée lointaine, travaillant aux champs. Enfin une voix du ciel releva son âme ; et les conjonctures devinrent telles que Trajan, l'ayant fait chercher, lui confia de nouveau la conduite de la guerre.

 

Dans cette expédition, il retrouva d'une manière inespérée ses enfants et leur mère. Grandes furent les félicitations de tous, au jour où, vainqueur, il rentra dans Rome. Mais, peu après, l'ordre arriva de sacrifier aux faux dieux en reconnaissance de la victoire. Eustache s'y refusa constamment ; ce fut en vain qu'on chercha par tous les moyens à lui faire abjurer sa foi au Christ. Avec sa femme et ses fils, on le jeta aux lions dont la douceur rendit l'empereur furieux. Il commanda qu'on enfermât les confesseurs dans un taureau d'airain rougi au feu. Ce fut de là qu'ayant consommé leur martyre en glorifiant Dieu, ils s'envolèrent ensemble à l'éternelle félicité le douze des calendes d'octobre. Leurs corps, retrouvés intacts, furent ensevelis pieusement par les fidèles ; on les porta dans la suite avec honneur à l'église bâtie sous leur  nom.

 

 

 Nos épreuves sont légères près des vôtres, ô Martyrs ! Obtenez-nous de ne point tromper la confiance du Seigneur, quand il nous appelle à souffrir pour lui dans ce monde. La gloire au ciel est à ce prix. Comment triompher avec le Dieu des armées, si nous n'avons marché sous son enseigne ? or, cette enseigne est la Croix. L'Eglise le sait, et nulles extrémités ne la troublent. Elle n'ignore pas que l'Epoux veille, même quand il semble dormir ; elle compte que ses fils déjà glorifiés la protègent.

 

Ô Martyrs, depuis combien d'années pourtant l’invasion sacrilège assombrit ce jour de votre victoire ! Rome vous gardait avec tant d'amour ! Vengez-vous des audaces de l'enfer, et délivrez-la.

 

DOM GUÉRANGER
L'Année Liturgique

 

VITRAIL DE LA VIE DE SAINT EUSTACHE A LA CATHÉDRALE DE REIMS (XIIIe s.)

Partager cet article

Repost 0
Published by un pèlerin - dans Les Saints
commenter cet article

commentaires