Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 08:40
Benoît est le père de l'Europe, c'est lui qui, par ses enfants, nombreux comme les étoiles du ciel et comme les sables de la mer, a relevé les débris de la société romaine écrasée sous l'invasion des barbares, présidé à l'établissement du droit public et privé des nations qui surgirent après la conquête, porté l'Evangile et la civilisation dans L'Angleterre, la Germanie, les pays du Nord, et jusqu'aux peuples slaves, enseigné l'agriculture, détruit l'esclavage, sauvé enfin le dépôt des lettres et des arts, dans le naufrage qui devait les engloutir sans retour, et laisser la race humaine en proie aux plus désolantes ténèbres.

Et toutes ces merveilles, Benoît les a opérées par cet humble livre qui est appelé sa Règle. Ce code admirable de perfection chrétienne et de discrétion a discipliné les innombrables légions de moines par lesquels le saint Patriarche a opéré tous les prodiges que nous venons d'énumérer. Jusqu'à la promulgation de ces quelques pages si simples et si touchantes, l'élément monastique, en Occident, servait à la sanctification de quelques âmes, mais rien ne faisait espérer qu'il dût être, plus qu'il ne l'a été en Orient, l'instrument principal de la régénération chrétienne et de la civilisation de tant de peuples. Cette Règle est donnée et toutes les autres disparaissent successivement devant elle, comme les étoiles pâlissent au ciel quand le soleil vient à se lever. L'Occident se couvre de monastères, et de ces monastères se répandent sur l'Europe entière tous les secours qui en ont fait la portion privilégiée du globe.

Un nombre immense de saints et de saintes qui reconnaissent Benoit pour leur père, épure et sanctifie la société encore à demi-sauvage, une longue série de souverains Pontifes, formés dans le cloître bénédictin, préside aux destinées de ce monde nouveau, et lui crée des institutions fondées uniquement sur la loi morale, et destinées à neutraliser la force brute, qui sans elles eût prévalu ; des évêques innombrables, sortis de l'école de Benoît, appliquent aux provinces et aux cités ces prescriptions salutaires ; les Apôtres de vingt nations barbares affrontent des races féroces et incultes, portant d'une main l'Evangile et de l'autre la Règle de leur père ; durant de longs siècles, les savants, les docteurs, les instituteurs de l'enfance, appartiennent presque tous à la famille du grand Patriarche qui, par eux, dispense la plus pure lumière aux générations. Quel cortège autour d'un seul homme, que cette armée de héros de toutes les vertus, de Pontifes, d'Apôtres, de Docteurs, qui se proclament ses disciples, et qui aujourd'hui s'unissent à l'Eglise entière pour glorifier le souverain Seigneur dont la sainteté et la puissance ont paru avec un tel éclat dans la vie et les œuvres de Benoît !



Dom Guéranger
L'année liturgique




St Benedict by Miniaturist, Bohemian, 1420, Museum of Fine Arts, Budapest
Repost 0
Published by assumhenri@yahoo.fr - dans Les Saints
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 17:00
Ô Seigneur, vous avez toujours fait paraître
que vous n'étiez pas seulement fidèle
dans vos paroles, mais que vous donnez
plus que vous ne promettez.

Vous avez souvent rendu la vie de l'âme
à ceux qui ne vous demandaient
que la guérison du corps.

Ô Seigneur, il n'est pas question
de la guérison de mon corps
mais de celle de mon âme
pour laquelle je vous dis :
Seigneur, ayez pitié de moi
guérissez mon âme car j'ai péché contre vous.

Je suis très indigne de vos miséricordes
et après avoir tant de fois manqué
à ma parole envers vous
je ne mérite pas de ressentir
les effets de la Vôtre.

Mais je ne laisserai pas d'espérer en vous.


Dom Innocent Le Masson
Directoire des novices chartreux
cité par Nathalie Nabert in 100 prières de chartreux éditions Salvator Paris 2006




photo Bruno Rotival : Le temps du silence
Repost 0
Published by assumhenri@yahoo.fr - dans lectures
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 21:15

Seigneur, mon Dieu
puisque c'est en vain que travaille
celui qui bâtit une maison
si Vous ne voulez pas qu'elle soit édifiée
c'est bien plus en vain
que je fais la lecture spirituelle
et l'étude.

Car mon cœur sera sourd
et mon esprit aveugle
si Votre Esprit ne m'ouvre le sens
pour entendre les Ecritures.

Donnez-moi donc un esprit ouvert
et un cœur docile pour apprendre
ce qu'il Vous plaira de m'enseigner
par la lecture de ces livres.

Ce ne sera ni aux livres
ni à mon esprit que
j'attribuerai ce que j'apprendrai
mais à Votre Esprit
et à Votre sainte Grâce.



Dom Innocent Le Masson
Directoire des novices chartreux
cité par Nathalie Nabert in 100 prières de chartreux éditions Salvator Paris 2006



photo Bruno Rotival : Le temps du silence

Repost 0
Published by assumhenri@yahoo.fr - dans lectures
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 02:43
Ô très doux Jésus
mon âme s'efforce d'adhérer à toi
de demeurer en toi, de vaquer à toi.

Mais mille obstacles m'empêchent
me retiennent, me retardent.

Mon esprit est instable
ma pensée malade.

Ma volonté mauvaise et encline au mal
la sensualité m'attire
les réalités quotidiennes me rivent à la terre
l'objet de mes sens me fascine
l'armée de mes vices et des démons m'assaille.

Que puis-je faire ?

Sinon recourir à ton aide généreuse
et te prier de tout mon cœur.

Entraîne-moi sur tes pas sans cesse
touche, emplis, éclaire, secours
et affermis mon cœur.



Denys le Chartreux
Commentaire sur le Cantique des cantiques
cité par Nathalie Nabert in 100 prières de chartreux éditions Salvator Paris 2006




photo Bruno Rotival : Le temps du silence
Repost 0
Published by assumhenri@yahoo.fr - dans lectures
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 05:15
Ô mon Dieu, qu'est-ce que le cœur
cherche en courant de toutes parts
pour y trouver quelque contentement ?

Il cherche et trouve de l'inquiétude et
de la dissipation qui le rend onéreux
à lui-même, parce qu'il ne peut presque
plus demeurer avec soi-même.

Que trouve-t-il en exerçant ses affections
comme pour s'en faire une compagnie,
sinon de la douleur et de la servitude ?

Ce qu'il cherche et ce qu'il trouve
est donc bien éloigné de ce qu'il souhaite.

Ha ! que je serai donc délivré de beaucoup
de peines et de dangers en retirant mon
cœur dans la solitude, puisque je
l'empêcherai d'être trompé dans ses
recherches et dans ses désirs, et de
se servir à lui-même de supplice.

Je serai heureux, puisque je serai dans
l'état que vous voulez qu'on soit
pour vous entendre parler au cœur.

C'est vous qui êtes le guide qui conduisez
dans cette solitude où vous parlez au cœur
par des impressions qui se font dans l'âme.



Dom Innocent Le Masson
Direction et sujets de méditations pour les retraites à l'usage des religieuses chartreuses
cité par Nathalie Nabert in 100 prières de chartreux éditions Salvator Paris 2006



photo Bruno Rotival : Le temps du silence
Repost 0
Published by assumhenri@yahoo.fr - dans lectures
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 04:00

Au cœur de l’évangile, il y a cette acceptation de la faiblesse de la condition humaine, cette faiblesse si déroutante lorsqu’elle est assumée par Dieu. 

Elle est déroutante pour nous mais elle nous met devant le mystère de Dieu : le Seigneur nous aime à travers notre faiblesse et à travers notre propre misère. Il nous saisit au creux même de notre misère, il l’a prise sur lui et il en a triomphé.


> ici l'homélie du Père Marie-Joseph Le Guillou



en-tête placé au début de l'évangile de saint Marc avec Le Baptême du Christ
Evangéliaire copte-arabe
Repost 0
Published by assumhenri@yahoo.fr - dans Marie-Joseph Le Guillou o.p.
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 23:10



Duccio di Buoninsegna



Cesse d’être incrédule mais croyant. C’est l’attitude de fond que le Seigneur demande. Etre croyant, c’est découvrir que dans cet homme Jésus-Christ, le mystère de Dieu se dévoile et que nous pouvons dire avec Thomas : "Mon Seigneur et mon  Dieu".

Jésus souligne que le privilège qui a été donné à Thomas ne sera pas donné à tous : "Parce que tu m’as vu, tu crois, heureux ceux qui croient sans avoir vu".

Nous devons nous confier à la parole apostolique c'est-à-dire à ceux qui ont été les témoins. Nous devons écouter ces témoins du plus profond de nous-mêmes pour recevoir la grâce de la foi. La foi est ce mystère d’adhésion à la grandeur du Seigneur à qui nous pouvons dire : "Mon Seigneur et mon Dieu".


Père Marie-Joseph Le Guillou

Repost 0
Published by assumhenri@yahoo.fr - dans Marie-Joseph Le Guillou o.p.
commenter cet article