Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 02:52


Basilica dei Santi Giovanni e Paolo, Venezia

Carlo Cagliari
(XVIe siècle)
Web Gallery of Art


La tradition nous parle également de Véronique. Peut-être complète-t-elle l’histoire du Cyrénéen. Car il est certain que – bien que, étant une femme, elle n’ait pas physiquement porté la croix et qu’elle n’ait pas été contrainte à le faire –, elle a sans aucun doute porté la croix avec Jésus : elle l’a portée comme elle a pu, comme elle a pu le faire à cet instant, comme le lui dictait son cœur, et elle a essuyé sa face.

Ce détail, rapporté par la tradition, semble facile à expliquer : sur l’étoffe dont elle s’est servie pour essuyer le visage du Christ, ses traits ont laissé leur empreinte. Parce qu’il était tellement couvert de sang et de sueur, il pouvait laisser ses traces et ses contours.

Mais, si on le considère à la lumière du discours eschatolo­gique du Christ, le sens de ce détail peut être interprété autrement. Nombreux sont sans aucun doute ceux qui demanderont : «Seigneur, quand est-ce que nous l’avons fait ?» Et Jésus répondra : «Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait» (cf. Mt 25, 37-40). Le Sauveur imprime en effet sa ressemblance sur tout acte de charité, comme sur le voile de Véronique.


Jean-Paul II
Chemin de Croix du Vendredi saint de l’année 2003
Repost 0
Published by Assum - dans Les Saints
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 16:04

Sept siècles d’histoire vont se refermer : les Clarisses, congrégation de Soeurs créée par saint François d’Assise, s’apprêtent à quitter leur monastère de Sèvres-Babylone.

article de Thibault Raisse pour Le Parisien du  03.02.2009

Elles prient en silence « pour tous les Parisiens » depuis 1276. Et c’est dans ce même souci de ne pas faire de vagues qu’elles s’apprêtent à quitter, en toute discrétion, leur monastère de la villa de Saxe (Sèvres-Babylone, VIIe ). Les Clarisses de Paris, qui suivent les préceptes de sainte Claire (1194-1253, compagnon de route de saint François d’Assise), déménageront l’été prochain pour un vieux moulin à Senlis (Oise), après sept siècles de prières au coeur de la capitale.

Un choix dicté par la nécessité : le monastère de 1800 m 2 sur cinq étages, dont elles sont propriétaires, est devenu trop grand et trop cher à entretenir pour une congrégation qui compte aujourd’hui seulement dix soeurs. Un départ qui met fin à sept cents ans d’histoire… et d’histoires.

Parisiennes de coeur.
Les Clarisses s’installent à Paris en 1276 dans un couvent tout neuf situé sur les terrains de l’actuel hôpital Broca (XIII e ). Elles déménagent une première fois en 1476 pour le monastère de la rue Ave-Maria (IVe ) qu’elles quittent en 1793 pour Le Puy-en-Velay (Haute-Loire), alors que la Terreur fait rage. Elles reviennent dans la capitale en 1876, et font bâtir un monastère dans la paisible villa de Saxe (VIIe ). « Des générations de clarisses se sont succédé à Paris, souligne Soeur Claire-Alix, abbesse (Soeur supérieure) de la congrégation. Et même si nous ne devons pas accorder d’importance aux choses matérielles, la plupart des Soeurs sont attachées à cette ville que nous prions d’ailleurs tous les jours.»

Le secret d’un mariage réussi.
C’est une vieille croyance dont les clarisses ignorent l’origine exacte : prier sainte Claire vous garantit un soleil radieux pour votre cérémonie de mariage. Résultat : l’an passé, 280 couples parisiens sont venus confier le plus beau jour de leur vie au bon soin des Clarisses. « Ils viennent taper à la porte du monastère ou nous envoient un courrier. Certains le font même par e-mail ! » s’amuse Soeur Claire-Alix. Leur secret ? Prononcer cette phrase en boucle pendant la prière : « Sainte Claire, donne-nous un temps clair. » Et le soleil est prié d’obtempérer…

Millionnaires en pierres.
Bien qu’elles aient fait voeu de pauvreté, les Clarisses de Paris sont théoriquement millionnaires. Selon les prix actuels du marché, leur monastère de 1 800 m 2 en plein VII e arrondissement dépasserait les dix millions d’euros à la vente. « Maintenant que nous sommes sur le point de déménager, nous cherchons un acquéreur, explique soeur Claire-Alix. L’idéal serait de vendre à une autre congrégation, mais peu ont les moyens de s’acheter un tel édifice. Depuis des années, nous sommes sollicitées par des promoteurs immobiliers. Nous avons toujours refusé, mais, là, il va falloir sans doute céder. » Avec le fervent espoir que l’esprit des lieux sera préservé.




une Soeur Clarisse
au monastère de Paris

de Paris à Senlis




Visite de Jean Paul II
au monastère des Clarisses de Paris
le 2 juin 1980

Repost 0
Published by Assum - dans Paris
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 01:09
... il est de Saint Anschaire, que nous fêtons aujourd'hui, et qui répondait à l'un de ses disciples qui admirait ses miracles : - si j’avais le don des miracles, le premier que je ferais serait de changer ma mauvaise nature en celle d’un homme bon !




SAINT ANSCHAIRE
Apôtre des païens du Nord au IXe siècle
(photo :  http://www.catholicculture.org/ )
Repost 0
Published by Assum - dans Les Saints
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 11:04

La Tour Eiffel depuis l'esplanade du Trocadéro le 02 Fev. 2009 à 09h16



Paris sous la neige !

Très belle chute de neige ce matin. Vers 9h il y a pas loin de 10 cm de neige dans les jardins du Trocadéro ! (contre environ la moitié en ville je pense) Température proche des 0°C, vent faible, et quelques grosses averses bien soutenues de neige et grésil. Neige au sol très légère, routes très difficilement praticables...

auteur : Olivier sur Infoclimat - Météo en temps réel : http://www.infoclimat.fr/accueil/

Repost 0
Published by un pèlerin
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 11:45


Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus enseigne pour la première fois dans une synagogue et chasse un esprit mauvais. Marc insiste sur cet enseignement : il est nouveau, plein d’autorité.

Il est plein d’autorité parce que, non seulement Jésus parle mais il fait. Acte et parole sont en accord total en lui. Ce n’est pas uniquement un discours mais un combat, celui contre le mal. Sa simple présence déclenche le déchaînement des forces du mal et sa simple parole est déjà puissance créatrice.

La nouveauté est celle d’une ère qui s’inaugure : le règne de Dieu est là, le salut atteint l’homme en profondeur. Déjà Jésus apparaît comme le prophète en contact direct avec Dieu, à la hauteur même de Dieu, parole de Dieu en personne. Sa parole est vraie, elle a autorité, celle qui fait grandir et libère celui qui l’écoute.

Laissons-nous surprendre aujourd’hui par cette nouveauté qui nous invite à changer de logique, à combattre le mal car notre Dieu nous précède et il est le premier concerné. Sa parole vient faire sa demeure en nous, lieu d’enracinement de notre identité la plus profonde d’enfant de Dieu. Ce qui se révèle déjà dans cet évangile va s’accomplir et se déployer dans la Pâque de Jésus. Ce n’est qu’en le suivant jusqu’à la croix que nous pourrons confesser en vérité que Jésus est fils de Dieu et apprendre de lui l’amour du Père.

une Sœur de Chalais


Repost 0
Published by Assum - dans méditations
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 15:39

Nous sommes samedi, allons à la Messe, à la chapelle de la Vierge à Saint Sulpice.

C'est le même bon et vénérable prêtre qui dit la Messe, il aime les Saints, ce sera la Messe de Don Bosco, le saint Apôtre de la jeunesse.

La chapelle est pleine, il y a des jeunes, il y a des vieux, il y a des personnes de tous âges et de toutes conditions, il y a des femmes et presque autant d'hommes, c'est Saint Sulpice, la sainteté de Saint Sulpice attire et retient.

Tout comme la semaine dernière avec Saint François de Sales le prêtre finira son homélie en lisant un extrait de Saint Jean Bosco :

Je consacrerai ma vie aux enfants. Je les aimerai et m'en ferai aimer. Quand ils tournent mal, c'est que personne ne s'est occupé d'eux. Je me dépenserai sans mesure pour eux.

Si vous voulez vraiment faire du bien à l'âme de vos enfants et les plier au devoir, il faut vous rappeler, sans cesse, que vous tenez la place de leurs parents. Si vous vous regardez comme les pères de cette jeunesse, vous en prendrez le cœur... Un cœur, c'est une citadelle inexpugnable, dit saint Grégoire ; seules l'affection et la douceur la peuvent forcer : fermeté à vouloir le bien et empêcher le mal, mais douceur et prudence pour atteindre cette double fin.

Les maîtres qui ne pardonnent rien aux enfants sont ceux qui se pardonnent tout à eux-mêmes. Pour apprendre à commander, commençons par apprendre à obéir, et cherchons à nous faire aimer avant de nous faire craindre.




Repost 0
Published by Assum
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 22:12
Des lignes de métro marchaient, moi aussi, car toutes ne marchaient pas aussi bien... cela a été l'occasion d'admirer certaines vitrines en cette période de soldes féroces et forcenées, point d'attroupement devant la mienne...

... ce n'est pas encore le ouiquènde, point d'amateurs éclairés sur le trottoir savourant une bière le verre à la main... 

profitons en pour admirer la vitrine, d'ailleurs elle a été refaite, il y a maintenant des coffrets soldés qui contiennent verres et bouteilles...

on repassera donc admirer tout cela samedi peut-être...

... on rentrera à l'intérieur



où on prendra son temps...
Repost 0
Published by Assum
commenter cet article