Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 04:00

... les pharisiens, qui étaient avares, entendaient Jésus dire toutes ces choses, et ils se moquaient de lui.

 

Jésus leur dit :

Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de lin, et qui se traitait magnifiquement tous les jours.

Il y avait aussi un pauvre, appelé Lazare, étendu à sa porte, tout couvert d’ulcères, qui eut bien voulu se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; mais personne ne lui en donnait ; et les chiens venaient lui lécher ses plaies.

Or il arriva que ce pauvre mourut, et fut emporté par les anges dans le sein d’Abraham.

Le riche mourut aussi, et eut l’enfer pour sépulcre.

Et lorsqu’il était dans les tourments, il leva les yeux en haut, et vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein ; et s’écriant, il dit ces paroles : Père Abraham, ayez pitié de moi, et envoyez-moi Lazare, afin qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, parce que je souffre d’extrêmes tourments dans cette flamme.

Mais Abraham lui répondit : Mon fils, souvenez-vous que vous avez reçu vos biens dans votre vie, et que Lazare n’y a eu que des maux ; c’est pourquoi il est maintenant dans la consolation, et vous dans les tourments. De plus, il y a pour jamais un grand abîme entre nous et vous ; de sorte que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous ne le peuvent, comme on ne peut passer ici du lieu où vous êtes.

Le riche lui dit : Je vous supplie donc, père Abraham, de l’envoyer dans la maison de mon père, où j’ai cinq frères ; afin qu’il leur atteste ces choses, de peur qu’ils ne viennent aussi eux-mêmes dans ce lieu de tourments.

Abraham lui repartit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent.

Non, dit-il, père Abraham ; mais si quelqu’un des morts va les trouver, ils feront pénitence.

Abraham lui répondit : S’ils n’écoutent ni Moïse, ni les prophètes, ils ne croiront pas non plus, quand même quelqu’un des morts ressusciterait.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT LUC

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

L’enfer pour sépulcre
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 04:00

Un homme riche avait un économe, qui fut accusé devant lui d’avoir dissipé son bien. Et l’ayant fait venir, il lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de vous ? Rendez-moi compte de votre administration : car vous ne pourrez plus désormais gouverner mon bien.

Alors cet économe dit en lui-même : Que ferai-je, puisque mon maître m’ôte l’administration de son bien ? Je ne saurais travailler à la terre, et j’aurais honte de mendier. Je sais bien ce que je ferai, afin que lorsqu’on m’aura ôté la charge que j’ai, je trouve des personnes qui me reçoivent chez eux.

 

Ayant donc fait venir chacun de ceux qui devaient à son maître, il dit au premier : Combien devez-vous à mon maître ?

Il lui répondit : Cent barils d’huile.

L’économe lui dit : Reprenez votre obligation, asseyez-vous là, et faites-en vitement une autre de cinquante.

Il dit ensuite à un autre : Et vous, combien devez-vous ?

Il répondit : Cent mesures de froment.

Reprenez, dit-il, votre obligation, et faites-en une de quatre-vingts.

 

Et le maître loua cet économe infidèle de ce qu’il avait agi prudemment : car les enfants du siècle sont plus sages dans la conduite de leurs affaires, que ne le sont les enfants de lumière. Et moi, je vous dis : Employez les richesses d’iniquité à vous faire des amis ; afin que lorsque vous viendrez à manquer, ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels.

Celui qui est fidèle dans les petites choses, sera fidèle aussi dans les grandes ; et celui qui est injuste dans les petites choses, sera injuste aussi dans les grandes.

Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui voudra vous confier les véritables ?

Et si vous n’avez pas été fidèles dans un bien étranger, qui vous donnera le vôtre propre ?

 

Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre.

Vous ne pouvez servir tout ensemble Dieu et l’argent.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT LUC

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Jésus dit en s’adressant à ses disciples :
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 04:00
Cristo en la Cruz, Pedro Berruguete, Diputación Provincial de Segovia

Cristo en la Cruz, Pedro Berruguete, Diputación Provincial de Segovia

Jésus dit à Nicodème : personne n’est monté au ciel, que celui qui est descendu du ciel ; savoir, le Fils de l’Homme qui est dans le ciel.

 

Et comme Moïse éleva dans le désert le serpent d’airain, il faut de même que le Fils de l’Homme soit élevé en haut ;

afin que tout homme qui croit en lui, ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Car Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils Unique ;

afin que tout homme qui croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

 

Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui.

 

 

 

ÉVANGILE DE SAINT JEAN

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Palacio de la Diputación, Segovia

Palacio de la Diputación, Segovia

Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 04:00

 

Les publicains et les gens de mauvaise vie se tenant auprès de Jésus pour l’écouter, les pharisiens et les scribes en murmuraient, et disaient : Voyez comme cet homme reçoit les gens de mauvaise vie, et mange avec eux.

Alors Jésus leur proposa cette parabole :

Qui est l’homme d’entre vous, qui ayant cent brebis, et en ayant perdu une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert, pour s’en aller après celle qui s’est perdue, jusqu’à ce qu’il la trouve ? et lorsqu’il l’a trouvée, il la met sur ses épaules avec joie ; et étant retourné en sa maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, parce que j’ai trouvé ma brebis qui était perdue.

Je vous dis, qu’il y aura de même plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui fait pénitence, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de pénitence.

 

Ou, qui est la femme qui ayant dix drachmes, et en ayant perdue une, n’allume la lampe, et balayant la maison, ne la cherche avec grand soin, jusqu’à ce qu’elle la trouve ? et après l’avoir trouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, parce que j’ai trouvé la drachme que j’avais perdue.

 

De même, vous dis-je, c’est une joie parmi les anges de Dieu, lorsqu’un seul pécheur fait pénitence.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT LUC

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Joie dans le ciel
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 04:00

Si quelqu’un vient à moi, et ne hait pas son père et sa mère, sa femme et ses enfants, ses frères et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.

 

Car qui est celui d’entre vous, qui voulant bâtir une tour, ne suppute auparavant en repos et à loisir la dépense qui y sera nécessaire, pour voir s’il aura de quoi l’achever ? de peur qu’en ayant jeté les fondements, et ne pouvant l’achever, tous ceux qui verront ce bâtiment imparfait, ne commencent à se moquer de lui, en disant : Cet homme avait commencé à bâtir, mais il n’a pu achever.

Ou, qui est le roi, qui se mettant en campagne pour combattre un autre roi, ne consulte auparavant en repos et à loisir s’il pourra marcher avec dix mille hommes contre un ennemi qui s’avance vers lui avec vingt mille ? autrement il lui envoie des ambassadeurs, lorsqu’il est encore bien loin, et lui fait des propositions de paix.

 

Ainsi, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il a, ne peut être mon disciple.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT LUC

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Une grande troupe de peuple marchant avec Jésus, il se retourna vers eux, et leur dit :
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 04:00

 

Hérode ayant épousé Hérodiade, quoiqu’elle fût femme de Philippe, son frère, avait envoyé prendre Jean, l’avait fait lier et mettre en prison à cause d’elle, parce que Jean disait à Hérode : Il ne vous est pas permis d’avoir la femme de votre frère.

Depuis cela Hérodiade avait toujours cherché l’occasion de le faire mourir ; mais elle n’avait pu y parvenir, parce qu’Hérode sachant qu’il était un homme juste et saint, le craignait et avait du respect pour lui, faisait beaucoup de choses selon ses avis, et l’écoutait volontiers.

Mais enfin il arriva un jour favorable au dessein d’Hérodiade, qui fut le jour de la naissance d’Hérode, auquel il fit un festin aux grands de sa cour, aux premiers officiers de ses troupes, et aux principaux de la Galilée, car la fille d’Hérodiade y étant entrée, et ayant dansé devant Hérode, elle lui plut tellement, et à ceux qui étaient à table avec lui, qu’il lui dit : Demandez-moi ce que vous voudrez, et je vous le donnerai. Et il ajouta avec serment : Oui, je vous donnerai tout ce que vous me demanderez, quand ce serait la moitié de mon royaume.

Elle étant sortie, dit à sa mère : Que demanderai-je ?

Sa mère lui répondit : La tête de Jean-Baptiste.

Étant rentrée aussitôt en grande hâte où était le roi, elle fit sa demande, en disant : Je désire que vous me donniez tout présentement, dans un bassin, la tête de Jean-Baptiste.

Le roi en fut fort fâché ; néanmoins, à cause du serment qu’il avait fait, et de ceux qui étaient à table avec lui, il ne voulut pas la refuser.

Ainsi il envoya un de ses gardes avec ordre d’apporter la tête de Jean dans un bassin ; et ce garde étant allé dans la prison, lui coupa la tête, l’apporta dans un bassin, et la donna à la fille, et la fille la donna à sa mère.

 

Les disciples de Jean l’ayant su, vinrent prendre son corps, et le mirent dans un tombeau.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT MARC

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

La décollation de Saint Jean-Baptiste, Puvis de Chavannes

La décollation de Saint Jean-Baptiste, Puvis de Chavannes

Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 04:00

 

Jésus entra un jour de sabbat dans la maison d’un des principaux pharisiens pour y prendre son repas ; et ceux qui étaient là, l’observaient.

Considérant comme les conviés choisissaient les premières places, il leur proposa cette parabole, et leur dit :

 

Quand vous serez convié à des noces, n’y prenez point la première place, de peur qu’il ne se trouve parmi les conviés une personne plus considérable que vous, et que celui qui aura invité l’un et l’autre ne vienne vous dire : Donnez votre place à celui-ci ; et qu’alors vous ne soyez réduit à vous tenir avec honte au dernier lieu. Mais quand vous aurez été convié, allez vous mettre à la dernière place, afin que lorsque celui qui vous a convié sera venu, il vous dise : Mon ami, montez plus haut. Et alors ce vous sera un sujet de gloire devant ceux qui seront à table avec vous : car quiconque s’élève, sera abaissé ; et quiconque s’abaisse, sera élevé.

 

Jésus dit aussi à celui qui l’avait invité : Lorsque vous donnerez à dîner ou à souper, n’y conviez ni vos amis, ni vos frères, ni vos parents, ni vos voisins qui seront riches, de peur qu’ils ne vous invitent ensuite à leur tour, et qu’ainsi ils ne vous rendent ce qu’ils avaient reçu de vous. Mais lorsque vous faites un festin, conviez-y les pauvres, les estropiés, les boiteux et les aveugles, et vous serez heureux de ce qu’ils n’auront pas le moyen de vous le rendre : car cela vous sera rendu en la résurrection des justes.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT LUC

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

À la dernière place
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article