Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 08:00

 

Jésus étant en chemin avec ses disciples, entra dans un bourg ;

et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.

 

Elle avait une sœur, nommée Marie, qui se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

 

Mais Marthe était fort occupée à préparer tout ce qu’il fallait ;

et s’arrêtant devant Jésus, elle lui dit :

Seigneur ! ne considérez-vous point que ma sœur me laisse servir toute seule ?

Dites-lui donc qu’elle m’aide.

 

Mais le Seigneur lui répondit :

Marthe, Marthe, vous vous empressez et vous vous troublez dans le soin de beaucoup de choses ;

cependant une seule chose est nécessaire.

 

Marie a choisi la meilleure part, qui ne lui sera point ôtée.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT LUC

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Sainte Marthe

Sainte Marthe, Bréviaire d'Isabelle la Catholique

 

 

Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 04:00

 

La mère de Jacques et Jean, fils de Zébédée, s’approcha de Jésus avec ses deux fils, et l’adora en témoignant qu’elle voulait lui demander quelque chose.

 

Il lui dit : Que voulez-vous ?

Ordonnez, lui dit-elle, que mes deux fils que voici soient assis dans votre royaume, l’un à votre droite, et l’autre à votre gauche.

Il leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je dois boire ?

Ils lui dirent : Nous le pouvons.

 

Jésus leur répartit :

Il est vrai que vous boirez le calice que je boirai ;

mais pour ce qui est d’être assis à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi à vous le donner, mais ce sera pour ceux à qui mon Père l’a préparé.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT MATTHIEU

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Saint Jacques
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 04:00

 

Jésus proposa au peuple une autre parabole, en disant :

 

Le royaume des cieux est semblable à un homme qui avait semé de bon grain dans son champ.

Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, et sema de l’ivraie au milieu du blé, et s’en alla.

L’herbe ayant donc poussé, et étant montée en épi, l’ivraie commença aussi à paraître.

Alors les serviteurs du père de famille vinrent lui dire : Seigneur, n’avez-vous pas semé de bon grain dans votre champ ?

D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ?

Il leur répondit : C’est un homme ennemi qui l’y a semée.

Et ses serviteurs lui dirent : Voulez-vous que nous allions l’arracher ?

Non, leur répondit-il ; de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le bon grain.

Laissez croître l’un et l’autre jusqu’à la moisson ; et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs :

Arrachez premièrement l’ivraie, et liez-la en bottes pour la brûler ;

mais amassez le blé pour le porter dans mon grenier.

 

Jésus leur proposa une autre parabole, en leur disant :

Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme prend et sème en son champ.

Ce grain est la plus petite de toutes les semences ;

mais lorsqu’il est crû, il est plus grand que tous les autres légumes, et il devient un arbre ;

de sorte que les oiseaux du ciel viennent se reposer sur ses branches.

 

Il leur dit encore une autre parabole :

Le royaume des cieux est semblable au levain qu’une femme prend, et qu’elle mêle dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que la pâte soit toute levée.

 

Jésus dit toutes ces choses au peuple en paraboles ; et il ne leur parlait point sans paraboles ; afin que cette parole du prophète fût accomplie :

J’ouvrirai ma bouche pour parler en paraboles ;

je publierai des choses qui ont été cachées depuis la création du monde.

 

 

Alors Jésus ayant renvoyé le peuple, vint en la maison ;

et ses disciples s’approchant de lui, lui dirent : Expliquez-nous la parabole de l’ivraie semée dans le champ.

Et leur répondant, il leur dit :

Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’Homme.

Le champ est le monde ;

le bon grain, ce sont les enfants du royaume ;

et l’ivraie, ce sont les enfants d’iniquité.

L’ennemi qui l’a semée, c’est le diable ;

le temps de la moisson, c’est la fin du monde ;

les moissonneurs, ce sont les anges.

Comme donc on arrache l’ivraie, et qu’on la brûle dans le feu ; il en arrivera de même à la fin du monde.

Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui ramasseront et enlèveront hors de son royaume tous ceux qui sont des occasions de chute et de scandale, et ceux qui commettent l’iniquité ;

et ils les précipiteront dans la fournaise du feu : c’est là qu’il y aura des pleurs, et des grincements de dents.

Alors les justes brilleront comme le soleil dans le royaume de leur Père.

 

Que celui-là l’entende, qui a des oreilles pour entendre.

 

 

 

ÉVANGILE DE SAINT MATTHIEU

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

 Afin que cette parole du prophète fût accomplie
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 08:00

 

Un pharisien avait invité Jésus à manger avec lui.

Jésus entra chez lui et prit place à table.

Survint une femme de la ville, une pécheresse.

 

Ayant appris que Jésus était attablé dans la maison du pharisien, elle avait apporté un flacon d’albâtre contenant un parfum.

Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, près de ses pieds, et elle se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus.

Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux le parfum.

 

En voyant cela, le pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : 

Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu’elle est : une pécheresse. 

 

Jésus se tourna vers la femme et dit à Simon : 

Tu vois cette femme ?

Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as pas versé de l’eau sur les pieds ;

elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux.

Tu ne m’as pas embrassé ;

elle, depuis qu’elle est entrée, n’a pas cessé d’embrasser mes pieds.

Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête ;

elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds.

Voilà pourquoi je te le dis : ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour.

Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. 

 

Jésus dit alors à la femme : 

Tes péchés sont pardonnés.

Ta foi t’a sauvée.

Va en paix ! 

 

 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc

Sainte Marie-Madeleine

Marie-Madeleine, Frederick Sandys, Delaware Art Museum

Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 04:00

Et il assembla autour de lui une grande foule de peuple ; c’est pourquoi il monta dans une barque où il s’assit, tout le peuple se tenant sur le rivage ; et il leur dit beaucoup de choses en paraboles, leur parlant de cette sorte :

Celui qui sème, s’en alla semer ; et pendant qu’il semait, quelque partie de la semence tomba le long du chemin, et les oiseaux du ciel étant venus la mangèrent.

Une autre tomba dans des lieux pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre ; et elle leva aussitôt, parce que la terre où elle était n’avait pas de profondeur. Mais le soleil s’étant levé ensuite, elle en fut brûlée ; et comme elle n’avait point de racine, elle sécha.

Une autre tomba dans des épines ; et les épines venant à croître l’étouffèrent.

Une autre enfin tomba dans de bonne terre ; et elle porta du fruit, quelques grains rendant cent pour un, d’autres soixante, et d’autres trente.

Que celui-là l’entende, qui a des oreilles pour entendre.

 

Ses disciples s’approchant ensuite, lui dirent : Pourquoi leur parlez-vous en paraboles ?

Et leur répondant, il leur dit : C’est parce que pour vous autres, il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux ; mais pour eux, il ne leur a pas été donné.

Car quiconque a déjà, on lui donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais pour celui qui n’a point, on lui ôtera même ce qu’il a.

C’est pourquoi je leur parle en paraboles ; parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en écoutant ils n’entendent ni ne comprennent point.

Et la prophétie d’Isaïe s’accomplit en eux, lorsqu’il dit : Vous écouterez de vos oreilles, et vous n’entendrez point ; vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.

Car le cœur de ce peuple s’est appesanti, et leurs oreilles sont devenues sourdes, et ils ont fermé leurs yeux ; de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, et que s’étant convertis, je ne les guérisse.

Mais pour vous, vos yeux sont heureux de ce qu’ils voient, et vos oreilles de ce qu’elles entendent.

Car je vous dis en vérité, que beaucoup de prophètes et de justes ont souhaité de voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu ; et d’entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.

 

Écoutez donc, vous autres, la parabole de celui qui sème :

Quiconque écoute la parole du royaume, et n’y fait point d’attention, l’esprit malin vient, et enlève ce qui avait été semé dans son cœur : c’est là celui qui a reçu la semence le long du chemin.

Celui qui reçoit la semence au milieu des pierres, c’est celui qui écoute la parole, et qui la reçoit à l’heure même avec joie ; mais il n’a point en soi de racine, et il n’est que pour un temps ; et lorsqu’il survient des traverses et des persécutions à cause de la parole, il en prend aussitôt un sujet de scandale et de chute.

Celui qui reçoit la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole ; mais ensuite les sollicitudes de ce siècle, et l’illusion des richesses, étouffent en lui cette parole, et la rendent infructueuse.

Mais celui qui reçoit la semence dans une bonne terre, c’est celui qui écoute la parole, qui y fait attention, et qui porte du fruit, et rend cent, ou soixante, ou trente pour un.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT MATTHIEU

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

Jésus étant sorti de la maison s’assit auprès de la mer
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 04:00

 

Jésus dit ces paroles :

Je vous rends gloire, mon Père, Seigneur du ciel et de la terre ! de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents, vous les avez révélées aux simples et aux petits.

Oui, mon Père ! je vous en rends gloire, parce qu’il vous a plu que cela fût ainsi.

 

Mon Père m’a mis toutes choses entre les mains ;

et nul ne connaît le Fils que le Père ;

comme nul ne connaît le Père que le Fils,

et celui à qui le Fils aura voulu le révéler.

 

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et qui êtes chargés, et je vous soulagerai.

Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes ;

car mon joug est doux, et mon fardeau est léger.

 

 

ÉVANGILE DE SAINT MATTHIEU

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

 

Vous tous qui êtes fatigués
Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 04:00

 

Les pharisiens dirent aux disciples : Pourquoi votre Maître mange-t-il avec des publicains et des gens de mauvaise vie ?

 

Mais Jésus les ayant entendus, leur dit :

Ce ne sont pas ceux qui se portent bien, mais les malades, qui ont besoin de médecin.

C’est pourquoi allez, et apprenez ce que veut dire cette parole : J’aime mieux la miséricorde que le sacrifice.

Car je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.

 

 

extrait de la lecture de l'Évangile de ce Vendredi

ÉVANGILE DE SAINT MATTHIEU

La Sainte Bible traduite par Lemaistre de Sacy

 

Repost 0
Published by un pèlerin - dans ÉVANGILE
commenter cet article