Crist-Pantocrator.jpg

"Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres.

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.

 

Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres."

 

Evangile de Jésus-Christ selon  saint Jean 

   

 

Pentecôte

" Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  

 

   

 

 El Papa es argentino. Jorge Bergoglio                 

Saint Père François

 

 

La Manif Pour Tous 

La Manif Pour Tous photo C de Kermadec

La Manif Pour Tous Facebook 

 

 

Les Veilleurs Twitter 

Les Veilleurs

Les Veilleurs Facebook

 

 

 

papa%20GP%20II

1er mai 2011 Béatification de Jean-Paul II

Béatification du Serviteur de Dieu Jean-Paul II

 

 

  Béatification du Père Popieluszko

beatification Mass, in Warsaw, Poland

à Varsovie, 6 juin 2010, Dimanche du Corps et du Sang du Christ

 

 

presidential palace in Warsaw

Varsovie 2010

 

 

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Sanctuaire de l'Adoration Eucharistique et de la Miséricorde Divine

La miséricorde de Dieu est comme un torrent débordé. Elle entraîne les cœurs sur son passage.
(Saint Curé d'Ars)
 

 


Le côté du Christ a été transpercé et tout le mystère de Dieu sort de là. C’est tout le mystère de Dieu qui aime, qui se livre jusqu’au bout, qui se donne jusqu’au bout. C’est le don le plus absolu qui soit. Le don du mystère trinitaire est le cœur ouvert. Ce n’est pas une image, c’est une réalité. C’est la réalité la plus profonde qui soit, la réalité de l’amour.
Père Marie-Joseph Le Guillou




Dans le cœur transpercé
de Jésus sont unis
le Royaume du Ciel
et la terre d'ici-bas
la source de la vie
pour nous se trouve là.

Ce cœur est cœur divin
Cœur de la Trinité
centre de convergence
de tous les cœur humains
il nous donne la vie
de la Divinité.


Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix
(Edith Stein)



Le Sacré-Cœur représente toutes les puissances d'aimer, divines et humaines, qui sont en Notre-Seigneur.
Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 



feuille d'annonces de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

 

 

 

 

 

 

 

     

The Cambrai Madonna

Notre Dame de Grâce

Cathédrale de Cambrai

 

 

 

Cathédrale Notre Dame de Paris 

   

Ordinations du samedi 27 juin 2009 à Notre Dame de Paris


la vidéo sur KTO


Magnificat

     



Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie à Notre-Dame de Paris


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Notre-Dame des Victoires




... ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation, c’est l’Amour !

 

 

Rechercher

Voyages de Benoît XVI

 

SAINT PIERRE ET SAINT ANDRÉ

Saint Pierre et Saint André

 

BENOÎT XVI à CHYPRE 

 

Benedict XVI and Cypriot Archbishop Chrysostomos, Church of 

Salutation avec l'Archevêque Chrysostomos à l'église d' Agia Kyriaki Chrysopolitissa de Paphos, le vendredi 4 juin 2010

 

     

 

Benoît XVI en Terre Sainte  


 

Visite au chef de l'Etat, M. Shimon Peres
capt_51c4ca241.jpg

Visite au mémorial de la Shoah, Yad Vashem




 






Yahad-In Unum

   

Vicariat hébréhophone en Israël

 


 

Mgr Fouad Twal

Patriarcat latin de Jérusalem

 

               


Vierge de Vladimir  

    

 

SALVE REGINA

22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 16:00

 

- Les gens sont jaloux, dit Ranek, amer. Il n'y a que quand tu crèves qu'on ne t'en veut pas.

- Parfois on t'en veut pour ça aussi, sourit Deborah.

- Quoi qu'on fasse les gens ne sont jamais contents.

 

Edgar Hilsenrath, Nuit, éditeur Attila, 2012, Nacht traduit par Jörg Stickan et Sacha Zilberfarb

... jamais contents
Repost 0
Published by un pèlerin - dans lectures
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 16:00

 

Le crépuscule tombait. Encore un jour absurde qui touchait à sa fin.

Edgar Hilsenrath, Nuit, éditeur Attila, 2012, Nacht traduit par Jörg Stickan et Sacha Zilberfarb

 

Edgar Hilsenrath

Edgar Hilsenrath

Repost 0
Published by un pèlerin - dans lectures
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 07:00

L'Europe est un continent fatigué, qui n'oppose plus beaucoup de résistance au terrorisme. D'où le caractère foudroyant de ces attaques, menées souvent par des gens "de l'intérieur". La résistance est d'autant plus complexe en effet que les terroristes sont proches de nous, à nos côtés. L'imprévisibilité de ces actes est totale. L'idée même de "réseaux dormants" vient corroborer tout ce que nous avons dit de la médiation interne, de cette identité des hommes qui peut soudain tourner au pire.

René Girard, Achever Clausewitz, épilogue : À l'heure du péril (page 354 de l'édition ci-dessous)

photo de couverture : Recherche de survivants dans les ruines du World Trade Center - photo de Porter Gifford / Gamma

photo de couverture : Recherche de survivants dans les ruines du World Trade Center - photo de Porter Gifford / Gamma

Repost 0
Published by un pèlerin - dans lectures
commenter cet article
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 12:00

 

Une ombre effrayante traversait parfois mon cœur, comme une flèche noire. Cette ombre, c'était le péché qui est sur l'homme. La seule chose profonde que j'ai sentie en ce monde, c'est le péché qui est sur l'homme.

 

Natsume Sôseki, Le pauvre cœur des hommes

 

traduit du japonais par Daigaku Horiguchi et Georges Bonneau

Gallimard, format poche, Paris 1987 (réimprimé en 2015) - première parution en 1957

Le pauvre cœur des hommes
Natsume Sôseki (1867 - 1916)

Natsume Sôseki (1867 - 1916)

Repost 0
Published by un pèlerin - dans lectures
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 12:00

 

Madame Auguier, outre madame Campan, avait une autre sœur, nommée madame Rousseau, fort aimable femme, que la reine avait attachée au service du premier Dauphin, et qui m'a souvent donné l'hospitalité, lorsque j'avais des séances à la cour. Elle était devenue si chère au jeune prince qu'elle soignait, que l'aimable enfant lui disait, deux jours avant de mourir : Je t'aime tant, Rousseau, que je t'aimerai encore après ma mort.

Le mari de madame Rousseau était maître d'armes des Enfants de France. Aussi, comme attaché à double titre à la famille royale, ne put-il échapper à la mort : il fut pris et guillotiné. On m'a dit que, son jugement rendu, un juge avait eu l'atrocité de lui crier : Pare celle-ci, Rousseau !

 

Louise-Élisabeth Vigée-Lebrun, Souvenirs, (1755-1842), Lettre XI.

 

Madame Rousseau et sa fille, Élisabeth Vigée-Lebrun, Musée du Louvre

Madame Rousseau et sa fille, Élisabeth Vigée-Lebrun, Musée du Louvre

Repost 0
Published by un pèlerin - dans lectures
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 11:30

- extraits de l'Introduction de La faillite du climatisme (Belles Lettres, octobre 2015) :

Depuis longtemps, la question du réchauffement climatique a quitté les sphères scientifiques pour se transformer en une idéologie au service de la gouvernance globale, le climatisme. Cet essai entend démontrer la triple faillite de cette nouvelle idéologie. Faillite scientifique quand le dogme politique prend le pas sur les résultats expérimentaux ; faillite morale quand la censure remplace le débat universitaire ; et faillite économique quand l'Europe s’impose seule le coût faramineux et inutile des énergies renouvelables.

(...)

C’est la première fois que la faillite du climatisme est envisagée, de façon cohérente, sous un triple point de vue scientifique, culturel et économique. Un point de vue transdisciplinaire qui s’imposait, étant donné la nature foncièrement idéologique du climatisme.

(...)

L'objectif de cet essai est de montrer la triple faillite scientifique, culturelle et économique du "climatisme", cette idéologie qui, sous prétexte de réchauffement climatique causé par l’homme, nous propose la régression et la servitude. La faillite du climatisme est d’abord scientifique. Quelle est cette "science" qui a besoin de l’État pour triompher ? Est-il acceptable, dans notre civilisation fondée sur la liberté, que des scientifiques usent de la subordination administrative à l’égard de leurs contradicteurs ?

(...)

La faillite du climatisme est également culturelle. Le climatisme n’est qu’un aspect, mais crucial, de l’idéologie écologiste et de sa tentative de prise de pouvoir mondialisé par le recours à des conférences et organisations internationales. Il n’existe probablement pas un seul pays occidental, a fortiori dans le reste du monde, dont la majorité des citoyens serait disposée à se donner à l’idéologie écologiste. D’où la faveur écologiste pour des organisations telles que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui leur permettent d’imposer leurs idées aux États, sans en passer par la procédure démocratique normale.

(...)

Enfin, la faillite du climatisme est économique. La seule région du monde qui ait jamais pris le GIEC au sérieux, c’est l’Europe, et tout particulièrement l’Allemagne (Energiewende). Concrètement, cela a conduit à la mise en place, en Europe, de programmes de subsidiation massive des énergies dites renouvelables. Ces énergies, qui sont financées par les contribuables, enrichissant au passage de puissants opérateurs industriels ravis de l’effet d’aubaine, sont imposées aux consommateurs et aux entreprises. Résultat : l’énergie est plus coûteuse en Europe que partout ailleurs dans le monde.

 

La faillite du climatisme, éditeur Les Belles Lettres, collection Les Insoumis, Paris, octobre 2015

http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100447240&fa=details

The Oyster Club est un collectif de scientifiques et d’intellectuels européens qui analysent les dévoiements politiques des sciences physiques. Il est présidé par le docteur István Markó, professeur de chimie à l’université catholique de Louvain

The Oyster Club est un collectif de scientifiques et d’intellectuels européens qui analysent les dévoiements politiques des sciences physiques. Il est présidé par le docteur István Markó, professeur de chimie à l’université catholique de Louvain

Repost 0
Published by un pèlerin - dans lectures
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 11:00

 

Kyôto est une ville triste en elle-même. Avec la plaine de Makuzu, la rivière Kamo, Hie, Atago et Kurama pour montagnes, rien n'a changé ici depuis les temps anciens. Entre les plaines immuables, les rivières immuables, les collines immuables, le tracé des rues, Ichijô, Nijô, Sanjô, qu'on aille jusqu'à la neuvième avenue, jusqu'à la dixième, tout est comme par le passé. On aurait beau compter cent avenues, vivre mille ans, Kyôto restera immuablement une ville morne.

 traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu - en couverture : portrait de Sôseki par Ippei Okamoto

traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu - en couverture : portrait de Sôseki par Ippei Okamoto

Repost 0
Published by un pèlerin - dans lectures
commenter cet article